ZAC Jardin du Val Ouest

Orléans

Un quartier résilient en continuité du tissu urbain existant

Grevé par des contraintes du PPRI, le quartier a été pensé pour concilier les aspects techniques et sécuritaires de la résilience avec un cadre de vie et un habitat attractif pour des familles orléanaises, dans une vaste dent creuse dans l’urbanisation péri-urbaine. Le projet a nécessité une vision élargie sur le plan de déplacement multimodal, non seulement pour désenclaver le site mais également fluidifier et apaiser la desserte du « grand quartier ».

ateliers de la concertation

missions

Projet urbain et paysager,
Dossier de création et de réalisation,
Assistance à l’adaptation du cadre
réglementaire,
Suivi opérationnel,
Visa PC,
Maîtrise d’oeuvre des espacespublics

maîtrise d’ouvrage

Semdo (société d’économie
mixte pour le développement
orléanais)

équipe

ENET DOLOWY - Urbanisme Paysage
SAFÈGE - BET

programme

556 logements

surface :

28 ha

avancement :

PRO en cours tranche 1

image de synthèse des espaces publics (réalisation spectrum)
A majorité d’habitat individuel, Val Ouest offre cependant une grande diversité des formes du parcellaire et une architecture attendue, pour répondre aux attentes diversifiées des ménages et permettre une forte appropriation.

Deux ateliers de concertation ont été organisés avec les riverains sur les thématique des formes urbaines et celles des paysage et de la biodiversité.

La trame viaire a été pensée pour garantir une gestion adaptée selon la séquence des voies circulables par des véhicules, des voies cyclables et piétonnes, des emprises destinées aux eaux pluviales et aux aménagements paysagers.

Ce traitement participe à la création d’ambiances
diversifiées, laissant une large place au végétal. Les parcelles privatives font partie intégrante du projet paysager.

Le projet paysager propose des ambiances liées aux
caractéristiques hydrogéographiques
concept
de «nature urbaine») et au développement d’une identité jardinée, dans le respect d’un équilibre « ville-nature » propre aux paysages urbains du Val
de Loire.

Des espaces publics offrant différentes
ambiances paysagères

une anticipation de l’ensemble des problématiques liées à l’inondabilité

  • l’organisation spatiale en privilégiant le libre écoulement de l’eau et son infiltration naturelle, favorisant des axes d’évacuation les plus lisibles et sécurisées
  • les formes urbaines en permettant une mise à l’abri
    de chaque habitant dans son logement, hors cotes des PHEC et facilitant l’évacuation
  • les matériaux et des équipements techniques
    en supportant le choc de l’inondation.

Plan d’implantation des bâtiments refuges

Principe de gestion des contraintes liées au PPRI dans un bâtiment refuge

Nous utilisons des cookies pour vous garantir une excellente expérience sur notre site internet et pour nous permettre de mesurer notre audience
AccepterEn savoir plus