ZAC la Jaguère

Rezé (44)

Quartier de ville en extension urbaine

Le projet a pour objectif de créer à terme 850 logements environ dans un cadre de vie de qualité et proche des services de la ville. Le parti d’aménagement vise à la protection de l’environnement naturel et à la préservation des éléments identitaires du site : le hameau de la Jaguère, le relief ordonnant le système d’écoulement des eaux, les vues, l’espace boisé, les haies et arbres isolés…

Ecoquartier
Démarche AEU
Analyse environnementale de l’urbanisme
Réseau de chaleur en étude

Maîtrise d’ouvrage

VILLE DE REZÉ

Aménageur

LOIRE OCEAN DEVELOPPEMENT

Équipe

idᵘᵖ - urbanisme paysage
PHYTOLAB MOe Paysage
SCE BET VRD

Programme

800 logements

Surface

15 ha

Montant des travaux

10 M€ HT

Avancement

Chantier 2e tranche en cours
Études 3e tranche en cours

La préservation et la valorisation de ces éléments servent « d’ossature » au projet urbain et sont traduites par un parti d’aménagement fort : un parc en infiltration
comme élément de structuration.

Sa forme « en peigne » lui permet de pénétrer à l’intérieur des îlots bâtis : cette ramification offre ainsi à tous les habitants un contact direct avec le parc par des accès piétons et des vues systématiques depuis les habitations.

Le projet privilégie les déplacements alternatifs à la voiture.

Un maillage dense de cheminements pour les piétons et les cycles, sécœurisés et agréables, décline des itinéraires aux rôles différenciés.

Chaque îlot bénéficie d’accès directs et sécœurisés vers le parc.

Le projet permet de proposer :
• une mixité des formes urbaines à l’échelle du quartier, dont maisons «sans voitures», et nouvelles formes intermédiaires,
• une mixité sociale et générationnelle à des prix maîtrisés adaptée à des attentes diversifiées: primo accédants,
familles, personnes âgées et handicapées …

• une qualité du cadre de vie et une fonctionnalité d’ensemble, grâce à un aménagement architectural, paysager et environnemental cohérent.

Maisons individuelles

Les maisons individuelles, en lots libres ou en opérations groupées, assurent la transition entre l’habitat individuel existant et les opérations plus denses situées le long de la rue principale. Les maisons sont «sans voiture», avec le stationnement déporté le long des voies secondaires, et les accès aux maisons assurées par des venelles piétonnes.

Plan de masse bioclimatique

espaces extérieurs généreux orientés sud - donnant sur les cœurs d’îlots ouverts, prolongement du parc

Nous utilisons des cookies pour vous garantir une excellente expérience sur notre site internet et pour nous permettre de mesurer notre audience
AccepterEn savoir plus